Petits plats pour gourmets pressés

Lundi, 19 Septembre, 2016

En restauration rapide il est aussi possible de jouer la carte du plat du jour pour fidéliser ses clients.

Le client-type de la restauration rapide fréquente, en moyenne, cinq points de vente différents par mois. La proximité avec son lieu de travail ou de résidence joue, un rôle central dans son choix. Proposer un plat du jour en complément d'une offre pérenne permet de répondre aussi à son besoin de diversité et d’augmenter sa fidélité sans bousculer ses repères.

Plats chauds dès l'automne

Dès l'arrivée de l'automne et des premiers froids, les plats chauds sont particulièrement bienvenus, en complément des salades et sandwichs, qui laissent parfois au consommateur le sentiment de n'avoir pas pris un vrai repas. Pour le tenter, mieux vaut respecter certaines règles et, pour commencer, être cohérent avec la gamme de prix et l'identité du point de vente : cuisine traditionnelle, italienne, exotique...

Une restitution rapide

Le niveau de complexité des plats dépend directement du personnel et de l'équipement disponibles. La mise en vente sera clé. Disponible en libre-service (à réchauffer au bureau) ou bien directement accessible dans une vitrine chauffante, ils optimisent le temps de service. Un passage rapide au four à micro-ondes permettra aussi de satisfaire le consommateur gourmet disposant d’une courte pause.

Notre conseil

« Donnez à votre plat du jour la visibilité nécessaire pour assurer un débit suffisant, par exemple en l'intégrant à vos formules. Il vous rendra ainsi ses meilleurs services : exploiter les bonnes affaires de saison, accélérer le temps de service et réduire les pertes... Chaque année, le guide Davigel permet de faire le plein d'idées. »