Produit star de novembre : Plats cuisinés, du baume au cœur de l'hiver

Lundi, 7 Novembre, 2016

Avec les premiers froids, le retour des plats cuisinés marque le coup d'envoi de l'hiver. Menus et cartes s'étoffent de recettes réconfortantes et généreuses, fleurant bon le terroir et les traditions. Dans son atelier au cœur de la Bretagne, Davigel concocte une soixantaine de plats exclusifs, cuits sous vide à basse température pour préserver saveurs, textures et qualités nutritionnelles.

Du poulet au cerf

Couscous, blanquette ou poulet basquaise... Les grands classiques, disponibles toute l'année, ne perdent pas voix au chapitre tandis que le goulasch de bœuf ou le filet d'oie au jus corsé viennent apporter leur note d'originalité. Civet de cerf aux girolles, estouffade de sanglier aux châtaignes nous plongent dans la joie des fêtes quand le tajine de légumes au miel et aux épices douces, comble les attentes d'un public végétarien, de plus en plus nombreux.

Révisez vos déclinaisons

Pour satisfaire toutes les clientèles, plusieurs recettes sont déclinées en gammes de prix différentes. Star des plats du jour, le bœuf bourguignon peut ainsi être économique, distribué en gros conditionnement, intermédiaire, cuisiné au vin de Bourgogne ou haut de gamme, à la joue de bœuf garantie d'origine française. Au moment de servir, rien n'empêche enfin de « mettre sa patte » sur le plat, adoucissant le sauté de veau au curry rouge d'une touche de crème, ou relevant la poularde au foie gras d'un bouquet d'herbes fraîches. La créativité appelle la créativité...

Notre conseil

Le confit les fait tous fondre

Mijotés dans la graisse naturelle, les confits donnent aux viandes une tendreté inimitable. Ils font aussi fondre les gourmands quand les températures fléchissent. Cette année, la famille Davigel s'agrandit avec l'échine de porcelet ou le paleron de veau, en une seule pièce à trancher à la demande. Quant à l'accompagnement, à vous de choisir entre poêlée de pomme de terre bistrot, polenta crémeuse ou, plus original, panais, céleri, fenouil ou topinambour, eux aussi confits au beurre pendant de longues heures.