Davigel et la restauration hospitalière : au service des professionnels pour le bien-être des patients

Mercredi, 22 Avril, 2015

Engagé depuis plus de 50 ans dans le secteur de la restauration hors foyer, et fort de près de 70 000 clients en France et plus de 1 500 références produits, Davigel propose toute une série d’offres adaptées à chaque secteur d’activité – produits frais et surgelés, audit et conseil, formation culinaire, supports d’expertise produits et nutrition, etc.
Imprimer
Davigel a ainsi lancé il y a 2 ans Carte Santé Restauration, une solution spécialement mise au point pour permettre aux établissements de santé de mieux relever les défis économiques et humains auxquels ils sont confrontés. 
Cette solution constitue une approche individualisée incluant un ensemble de services avec un cahier des charges très strict respectant trois règles principales : 
  1. La satisfaction des patients, qui peuvent dès lors bénéficier d’un service hôtelier à hauteur de leurs attentes avec une gamme incluant jusqu’à 90 variétés de recettes et de présentations. Cela permet aux établissements de mettre en place une véritable carte avec différents menus pour les patients. 
  2. La qualité des produits, élaborés sur la base des recommandations et référentiels scientifiques et qui peuvent répondre à la problématique de gestion des différents régimes
  3. La performance économique des établissements de santé. L’offre Carte Santé Restauration s’inscrit en effet parmi les leviers de performance identifiés dans le cadre du programme national PHARE (Performance Hospitalière pour des Achats Responsables), initié par la DGOS, et permet de réaliser une économie moyenne de 9% sur le coût annuel global de la fonction restauration, d’après un récent rapport du groupe ARMEN 2. Sans oublier les gains potentiels liés à la revalorisation des surfaces foncières. 

Une nouvelle voie pour la restauration en établissement de santé 

Concrètement, l’offre Carte Santé Restauration s’appuie sur un accompagnement personnalisé permettant d’élaborer une fonction restauration pérenne : état des lieux et analyse de l’existant, identification des besoins en fonction de la patientèle et des spécificités organisationnelles de l’établissement, et enfin, définition de cycles de menus sur la base d’une offre variée de plats cuisinés, mise au point par des chefs cuisiniers en étroite collaboration avec des diététiciens-nutritionnistes. 

Jusqu’à ce jour, la restauration était soit intégrée (le « Faire ») soit concédée (le « Faire Faire »). Une nouvelle voie (le « Faire Avec ») est désormais possible, qui permet aux établissements de santé de conserver la maîtrise de la prestation « Restauration » en s’engageant auprès d’un partenaire fiable - puisqu’il s’agit de mettre en place, ensemble, une solution adaptée à l’organisation et aux besoins propres de chaque structure. L’offre Carte Santé Restauration s’appuie tant sur les ressources de l’établissement que sur l’expertise de Davigel pour construire, ensemble, une restauration hôtelière de haut niveau, créatrice de valeur partagée.

Des résultats probants 

La solution Carte Santé Restauration répond avec la plus grande efficacité à toutes les attentes des gestionnaires de la restauration hospitalière en termes de sécurité, de fiabilité et de rentabilité. Plusieurs établissements de santé ont d’ores et déjà adopté cette solution : le CHU de Toulouse, 4e groupement hospitalier français (1,8 millions de repas par an), le Centre Hospitalier de Marne-La-Vallée, le Centre Hospitalier des Quinze-Vingts (Paris) et Vitalia, 2e groupe français de cliniques privées représentant 45 établissements. D’autres contacts avancés ont été établis avec de nombreux établissements hospitaliers sur l’ensemble du territoire. 
Carte Santé Restauration permet aussi de mieux répondre aux besoins des patients en termes de plaisir, de variété, de goût et de nutrition, et peut contribuer à réduire la durée de son séjour à l’hôpital. Les résultats sont probants à tous les niveaux : pour le Centre Hospitalier des Quinze-Vingts, la satisfaction des patients quant à la qualité des repas servis est passée de 4 sur 10 à 7,3 sur 10 depuis la mise en place de la solution.